Hanté par les eaux

 

Salut à tous.

 

Ce week end c'était notre grand retour sur le Léman à la recherche exclusive des grands poissons, avec un des maîtres de la discipline: Arnaud Fileppi.

 

20150509_064744

 

Comme on peu se douter, la pêche des géants ne laisse pas de place à l'approximation et il vaut mieux y être préparé moralement. Ainsi il faudra lancer et lancer toute une  journée pour pouvoir espérer avoir une seule et unique touche. de plus si votre technique n'est pas parfaite, un tube qui nage trop au fond, un shad qui descend trop rapidement, vous pouvez faire une croix sur les poissons, même si ils sont présent sur la zone.

Ainsi, Samedi le peu, ou pas d'activité nous fera parcourir près de 80 km de navigation, zoner sur plusieurs spots pourtant prometteurs, lancer pendant près de 13 heures pour enregistrer seulement une saucisse de 60 pour Nico et quelques touches sans suite, oeuvre de petit poisson.

 

Dimanche, Arnaud tente une nouvelle zone qui s'avèrera plus productive  que celles de la veille puisque Yannick y rentrera son nouveau record avec un joli poisson de 99,5. Poisson bel et bien en activité puisque fait au tube.

 

20150510_091239

Tube master...

 

Moi et Nico, nous ne réussirons pas à déclencher un poisson et nous serons carreaux de touches. Dur, dur.

 

Une fois de plus, les brochets du Léman auront su se faire désirer et surtout se faire mériter, car croyez moi il faut vraiment être hanté par les eaux pour pouvoir se torturer l'esprit pendant près de 23 heures à lancer un leurre dans l'immencitée d'un lac avec l'espoir de pouvoir toucher le St Graal.

 

Au final, pour ma part je n'ai plus de doute je suis bien hanté par les eaux, car il me semble que l'on a resigné pour 2016.

 

A+++++ Ludo.

 

20150509_204145_000