lessive-cervo

 

Salut à tous.

 

Voilà, ça y est,les vacances sont finie et le moins que l'on puisse dire c'est que ça fait du bien de pouvoir sortir tous les jours. Et encore je me limite aux seul coups du matin.

J'aime bien cette période, c'est l'occas. de tenter des trucs que l'on ne tenterais pas habituellement, histoire de rentabiliser la seule session de la semaine. Cela permet de sortir sur des zones où l'on aurais pas voulu risquer ses leurres, ou sur une portion de rivière que l'on ne connais pas, d'approfondir une technique particulière, de tester un nouveau leurre, enfin bref de s'ouvrir de nouveaux horizons.

Perso, généralement j'en profite aussi pour faire un max de repérage en vu des pêches d'hiver, même si la végétation limite un peu l'accès aux postes, les niveaux bas renseignent beaucoup sur le profil des spots, présence ou pas d'obstacles dans le lit de la rivière et populations piscicole, bien souvent visible avec la clarté de l'eau.

Je privilégie la polyvalence, pour pouvoir faire face à un max de situations et surtout toucher un peu toutes les espèces que je suis amener à croiser.

008

 

Dans ce cas de figure, les pêches à vue sont toutes indiquées. Elles sont de saison puis permettent de pêcher rapidement tout en travaillant son sens de l'observation.

 

001

001 (2)

 

la pêche de surface donne aussi de bon résultat, on est en pleine saison et c'est l'occasion de se familiariser avec la technique. Puis les prétendants ne manquent pas en cette saison et les scores peuvent grimper rapidement.

 

002

001

 

 

Un autre point positif de l'étiage des rivières, même si dans l'absolu c'est pas forcément le top pour la pêche, c'est le fait de pouvoir se lancer en float sur des portions de rivière qui sont généralement impraticable du fait du trop fort courant qui empêche de pouvoir exploiter un spot comme il se doit.

Sur ce coup là ce n'est plus la polyvalence que je cherche, le float me permet d'embarquer largement plus de matos qu'a pied., je peux donc diversifier les techniques et les combo suivant les profils de rivière rencontré.

 

20150614_134143

007 (2)

De la perche au silure il n'y a qu'un combo!

 

Cela permet bien souvent de changer aussi sa façon de pêcher, avec le float il est bien plus facile de décrocher son leurre et on sera moins réticent à l'envoyer au coeur d'un arbre mort. De cette façon on découvre des populations de fish que l'on ne soupçonnait pas, on redécouvre aussi certains spots bien connus sous un autre angle avec les surprises qui vont avec.

 

A silureland

Quand on prend le temps de gratter...

 

 

Du coup, maintenant les vacances sont finies, faut retoruner au taf, en pensant aux pêches d'automne qui se profilent à l'horizon, puis faut aussi que je me speed un peu l'Iralnde arrive à grand pas et je n'ai pas grand chose de prêt, même si cette année on embarque pas de matos.

 

A+++++ Ludo.

 

B